L’empereur Élagabal était-il un pervers ?

Bah ! Je suis “ufologue” (partisan de la réalité objective des ovnis, et de leurs occupants – passagers ou pilotes). Des non-humains à forme humaine vivent parmi nous (à tous les niveaux de la société – mondiale, cela va de soi).
Alors, vous savez, il n’y a pas grand-chose qui me choque. Sauf la cruauté inutile envers les faibles, c’est-à-dire en particulier envers les animaux.
NB : Je n’apprécie pas l’éventuel passage à une “civilisation” inférieure à notre civilisation pagano-judéo-chrétienne sur la plupart des points.
Jadis, les Gaulois avaient eu tout à gagner en adoptant la civilisation romaine et en devenant donc des “Gallo-Romains”. Ce qu'”on” nous propose ne présente pas les mêmes avantages, mutatis mutandis.

Bon courage à tous les résistants (on me comprendra),

Signé : Un homme révolté

DOUBLE GENRE

Il était une fois, il y a 1 800 ans, dans la ville d’Émèse, l’ancienne Homs de la Syrie actuelle de Bachar al Assad, une jeune personne que l’on avait fait passé pour le descendant d’un empereur ; il épousa diverses femmes dont il ne semblait pas particulièrement avoir apprécié les relations, et à 14 ans, il entama la carrière d’un empereur fastueux qui après avoir entretenu une kyrielle de gitons, célébré  moultes orgies phalliques, finira massacré dans les gogues de son palais. Voila bien un destin hors du commun !

Roses-Elagabal-Double-Genre
The Roses of Heliogabalus – 1880 par Sir Lawrence Alma-Tadema

ARTICLE 1/4

Élagabal, alias Héliogabale, né Varius Avitus Bassianus, puis Marcus Aurelius Antoninus.

Né vers 204, Élagabal s’appelait en réalité Varius Avitus Bassianus. Son arrière grand-père maternel Julius Bassianus, qui était aussi le beau-père de l’empereur Septime Sévère et prince de la ville syrienne d’Émèse (aujourd’hui Homs en Syrie)…

View original post 3,891 more words

Jesus and Buddha – – differences far outweigh “similarities”

NORIO HAYAKAWA

hqdefault

It seems that it has become quite popular to claim that Buddhism is not a religion per se, but rather a philosophical path or a way of life.
Dalai Lama said “If Buddhism and Science disagree, go with Science.”
Buddha himself said “don’t believe anything I say unless it matches with your experience.”

Jesus and Buddha – – differences far outweight “similarities”

First, the Buddhist view, by Joshua Hudson:
https://appliedbuddhism.com/2010/08/18/can-you-be-a-buddhist-christian/

(QUOTE)

“WHERE JESUS AND BUDDHA AGREE:

There are many books on the topic of where Buddhism and Christianity agree in philosophy.
The same can be made of most (if not all) religions.
Some of the key factors of what is best of the Bible and Buddhism both converge on the areas of ethics, kindness, giving, and love.
Even the concept of sin, depending on how you interpret the Bible, is the same.
On the “Sermon on the Mount” Jesus…

View original post 2,327 more words